Let's Build a Fire

Pointe sèche sur Plexiglas tirées à 3 exemplaires numérotés et 1 épreuve d'artiste sur Bfk Rives 280 gr , 35 x 39 cm - 2014

1/38

 " Is this desire ? ", c'est la question posée par Polly Jean Harvey dans la chanson où apparaissent les mots " let's build a fire ", injonction intitulant cette série de gravures. La matière dont est fait le travail de Sylvain Fraysse, c'est un feu en cours, le désir et sa propre ruine, ses épaves, l'effacement en train de naître. L'alternance et la cohabitation de sons clairs et de sons distordus.Les traces, les marques sous la peau. En scarifiant le plexiglas pour donner corps à ses gravures, Sylvain Fraysse évoque ces marques adolescentes faites à la pointe du compas, de désuètes cicatrices inscrivant leur présence dans le réel, le vandalisant partiellement, la violence et l'ennui, la solitude et l’absence creusant leur sillon.Pourquoi faire un feu et comment le faire ? Incarner intimement les interrogations du voir au-dedans, les provoquer d'une sauvage sensibilité, donner à voir ce qui d'ordinaire se montre prosaïquement. Modernité des désirs, chamboulés et confus, entre satisfaction immédiate et contemplation.D'un romantisme noir, bileux, ce dialogue empirique devient peu à peu conversation soutenue et s'intensifie jusqu'à signifier ce feu construit qui ne s'éteint pas.

 

 

Antoine Beauchamp

Texte relatif

La minute papillon, Corine Rondeau

Offshore n°35, été 2014

Capture d’écran 2020-11-20 à 18.18.52.